Suivi climatique à Bourg-St-Maurice

Pour connaître avant tout le monde les statistiques mensuelles et saisonnières des températures et des précipitations dans la montagne savoyarde, et leur inscription dans la tendance générale.
Des nouvelles fraîches avant la parution des notes climatiques !

Rappelons que la station Météo-France de Bourg-Saint-Maurice (vallée de la Tarentaise, 865m) détient sûrement les enregistrements les plus robustes et les plus représentatifs de l'évolution climatiques depuis plus d'un demi siècle dans les Alpes du Nord. L'environnement autour de la station de mesure a très peu évolué durant ce laps de temps. La série est homogénéisée.
La comparaison avec la période 1981-2010 permet de situer le mois ou la saison par rapport au climat actuel, réchauffé, contrairement à la période 1961-1990, représentative du climat du 19e et 20e (1850-1980)
Les séries de données commencent en 1950 pour les températures ET les précipitations.
(soit 68 années en 2017)

 

1) Les tableaux

 

ETE 2017

   Septembre 2017  

 Valeurs  

Ecart /
période 1961-1990

Ecart /
période 1981-2010

Classement

 Températures

14°C -1.15°C  -1.4°C 15e le plus froid

 Précipitations

 27.6mm  -56% -60% 9e le plus sec 

   Octobre 2017  

 Valeurs  

Ecart /
période 1961-1990

Ecart /
période 1981-2010

 Classement

 Températures

       

 Précipitations

       

Novembre 2017    

 Valeurs  

Ecart /
période 1961-1990

Ecart /
période 1981-2010

 Classement

 Températures

       

 Précipitations

       

 

Automne 2017 Valeurs Ecart /
période 1961-1990
Ecart /
période 1981-2010
Classement
Températures        
Précipitations        

2) Les graphiques et les analyses

Températures :

Septembre vient contrecarrer l'exceptionnelle avancée de l'année 2017 dans les plus grandes chaleurs, et une fois n'est pas coutume, devient l'un des mois les plus froids de sa catégorie depuis plus de 4 ans.

2017 continue de toute façon sa bataille (voir page d'accueil) pour la première place d'année la plus chaude. La statistique la plus étonnante est que sur les 10 derniers mois, 8 ont été dans le top "13"...

Le semestre hivernal novembre-avril a fini le deuxième le plus chaud à égalité avec 2015/2016 et derrière 2006/2007 (voir graphique du mois en page d'accueil). 

 

  Source : données Météo-France, traitement ASADAC-MDP, analyse C.Chaix

 

Précipitations :

Les cumuls de septembre sont trop faibles et la sécheresse s'installe. 

Plus de détails dans la note Bilan hydrique 2016/2017. 

 

Source : données Météo-France, traitement ASADAC-MDP, analyse C.Chaix