Adaptation et Résilience des Territoires Alpins face au Changement Climatique

Adattamento e Reilienza dei Territori Alpini di fronte ai Cambiamenti Climatici

Un projet de recherche-action au service des territoires

 

Programme Interreg V-A France-Italie ALCOTRA

Axe prioritaire 2 : Environnement mieux maîtrisé/ Asse 2 : Ambiente sicuro ; OT 5

Objectif 2.1  : Améliorer la planification territoriale des institutions publiques pour l’adaptation au changement climatique / Migliorare la pianificazione territoriale da parte delle istituzioni pubbliche per l'adattamento al cambiamento climatico

Chef de file / capofila : ASADAC-MDP

Personnels référents : Christophe CHAIX ; Sarah RUTTER

Projet financé par l'Union Européenne

 

 

 

Les partenaires / partner

• ASADAC-MDP : Agence Savoyarde d’Aménagement de Développement et d’Aide aux Collectivités / Mission Développement Prospective- Agenzia sovoiarda di pianificazione di sviluppo e di assistenza per gli enti pubblici / Missione Sviluppo Prospettive

• Città metropolitana di Torino - Cité Métropolitaine de Turin

• Communauté de Commune du Haut-Chablais - Comunità dei Comuni di Haut-Chablais

• Parc Naturel Régional du Massif des Bauges - Parco Naturale Regionale dei Bauges

• POLITO / DIST : Politecnico di Torino - Ecole Polytechnique de Turin / Dipartimento di Scienze, Progetto e Politiche del Territorio - Département de Sciences, Projets et Politiques du Territoire

• ComUE Université Grenoble Alpes / Plateforme OURANOS AuRA du GIS Envirhônalp / PARN - Pôle Rhône-Alpes de Recherche Environnement pour un Développement Durable - Polo Rhône-Alpes ricerca ambiente per lo sviluppo sostenibile / Pôle Alpin d’études et de recherche pour la prévention des Risques Naturels / Polo alpino dei rischi naturali

• iiSBE Italia R&D: International Initiative for a Sustainable Built Environment, Italia  Research and Development

• SEAcoop : Società Cooperativa Servizi e Attività Agro Forestali e Ambientali  - Société Coopérative de conseil et conception en agro-foresterie et environnement

 

Description du projet

Le consortium va élaborer des outils et des méthodologies permettant une meilleure prise en compte de l’adaptation au changement climatique dans la planification territoriale.

Une réponse à des attentes fortes
Le projet répond à une demande croissante exprimée par les collectivités françaises et italiennes. Ces dernières sont en effet relativement démunies face aux obligations d’intégration des enjeux d’adaptation au changement climatique, à la fois dans les outils dédiés comme les PCEAT en France, ou les Plans Territoriaux en Italie, mais aussi dans les outils de planification du développement durable, de la transition énergétique, de la gestion de l’eau, de la biodiversité... (SRADDET, SCOT, LEADER, PLUi, SDAGE, TEPOS en France...). La multiplicité des approches et la spécificité des réponses à apporter nécessite de développer une méthodologie intégrée et synthétique à portée de main des utilisateurs.

Les objectifs
L'objectif général est de rendre les territoires de la zone ALCOTRA plus forts et résilients face aux risques climatiques et énergétiques, grâce à la dynamique d’action engendrée par le programme ARTACLIM. Pour cela, des objectifs plus spécifiques sont à atteindre :
- Une compréhension plus fine des effets du changement climatique sur les territoires alpins et les solutions d'adaptation à mettre en place par de nouvelles approches. 
- La validation des outils de gestion, des méthodes et des indicateurs donnant à chaque territoire les capacités à définir les stratégies et les mesures d’adaptation les plus efficaces et la façon de les intégrer dans les politiques locales.
- Une méthodologie reproductible sous forme de mode d’emploi, à destination de l’ensemble des collectivités et territoires de la zone ALCOTRA (et d’ailleurs).
- Une montée en compétence (et plus d’indépendance) des partenaires transfrontaliers et notamment des collectivités sur l’intégration des enjeux climatiques et énergétiques dans la planification territoriale.

Des solutions co-construites
Les partenaires d’ARTACLIM sont associés dès le début du projet dans la construction et la validation des diagnostics, des outils et méthodes répondant aux besoins. La collaboration transfrontalière et l’intérêt des partenaires associés apportera aussi la diversité de regard nécessaire à ce travail.

Les milieux et les thématiques
Le projet travaille sur la moyenne montagne en cours d’urbanisation, croisant des enjeux de développement économique (agriculture, tourisme), de prévention des risques, de protection de l’environnement (ressource en eau, biodiversité), d’aménagement, d’occupation du sol et de transition énergétique. Les approches transversales et territoriales seront privilégiées afin d’agréger les enjeux et fournir les réponses les plus intégrées possibles.

L’articulation de la démarche
Comprendre tout d’abord comment vont se traduire les effets du changement climatique sur les territoires partenaires pour déterminer les risques et les opportunités. Puis développer les outils et méthodes les plus optimales pour cerner les solutions spécifiques d’adaptation à appliquer dans chaque collectivité. Ces outils, testés et validés, pourront alors être proposés au plus grand nombre et répliqués.

Un partenariat basé sur un réseau existant
Le projet a été organisé autour d’un partenariat de recherche-action : des universités de renom et des chercheurs experts sur le sujet du changement climatique et de la gestion territoriale ; des bureaux d’étude à l’interface science-société habitués à travailler avec les collectivités ; des collectivités en attente de solutions et désireuses de contribuer à l’élaboration d’outils efficaces et reproductibles. Le projet ARTACLIM a donc été articulé intelligemment entre experts, prescripteurs et praticiens pour répondre à l’objectif 2.1 du programme ALCOTRA.

Une mobilisation importante autour du projet
Cette démarche, avec son approche ambitieuse combinant enjeux locaux et réponses partagées, animée par des acteurs reconnus et expérimentés sur le sujet, et avec pour crédo de passer plus efficacement de l’analyse à l’action, a su convaincre de nombreux partenaires de s’associer au projet.

Les soutiens de la candidature :

• Chambéry-Métropole, Communauté d’agglomération
• APTV : Assemblée des Pays de Tarentaise-Vanoise
• Région Piemonte
• Grand Genève : Agglomération Franco-Valdo-Genevoise
• Convention Alpine, Plateforme Planalp (Ministère Fédéral Autrichien de l’Agriculture, de la forêt, de l’Environnement et de la gestion de l’eau).
• AURG : Agence d’Urbanisme de la Région Grenobloise

Les projets ALCOTRA associés :
• ADAPT MONT-BLANC, projet ALCOTRA, chef de file Région Autonome Vallée d’Aoste
• CCLIMATT, projet ALCOTRA, chef de file Commune de CUNEO, Parc fluvial Gesso et Stura.

 

Tout le monde est le bienvenu pour participer aux travaux (Etat, Région, Collectivités, Agences, associations...). N'hésitez pas à nous contacter !